Pinel : changement de zones !

C’est désormais officiel, : à compter du 1er janvier 2018, la Loi Pinel, qui permet une considérable réduction d’impôts aux investisseurs dans le neuf sous certaines conditions, va être considérablement revu. Le point sur ce qui change et ce qui reste.

Adieu la zone B2 !
À compter du premier janvier 2018, le dispositif ne concernera plus que les zones A, A bis et B1. Les zones B2 et C (plutôt anecdotique) ne seront plus concernées par le dispositif. À titre de rappel :

– La zone A concerne les agglomérations de l’ïle de France, ma Côte d’Azur, Lyon, Lille, Montpellier, Marseille et la partie française de l’agglomération de Genève.

– La zone A bis concerne spécifiquement Paris et une trentaine de communes de la Petite Couronne.

– La zone B1 regroupe les agglomérations de plus de 250 000 habitants, mais aussi certaines communes considérées comme onéreuses : La Rochelle, Saint-Malo en font partie.

– Avec la fin de la zone B2, plus de 900 villes sont rayées du dispositif. Parmi elles, Brest, Concarneau, Quimper, Saint-Étienne, Angers… Il est toutefois possible, d’ici la fin de l’année, de profiter du dispositif… Mais il faut faire vite, le compte à rebours est déjà lancé et arrêté au 31 décembre 2017.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>